L’Art Méditatif du Mandala

Le Mandala nous offre un espace unifiant et centré dans lequel nous pouvons nous projeter sans risque de nous perdre, ni de nous éparpiller. De par l’agencement symétrique et concentrique de ses formes, le Mandala focalise notre attention et nous ramène sans cesse à nous-même. Avec lui, nous nous détachons progressivement des distractions extérieures, pour nous recentrer sur notre monde intérieur. Tel un aimant, le Mandala nous entraine à accueillir nos états d’être, sans les rejeter, ni s’y identifier. Il nous enseigne à rester centré quelque soit les sensations, émotions, sentiments ou pensées qui nous traversent. Car c’est précisément en s’attachant ou en les rejetant, que proviennent de nombreuses tensions internes ou conflits intérieurs. L’activité du Mandala favorise la régulation de ces tensions ou conflits intérieurs, jusqu’à la mise en place d’un nouvel équilibre intérieur. Ce qui est de nature à réduire la force des émotions perturbatrices, et à nous ouvrir les portes de notre sagesse intérieure.

Le Mandala renvoie à un travail de création où l’action de créer et de contempler n’est pas dissociée. Il nous invite à créer sans volonté de comprendre ce qui en sort, ni souci de l’interpréter. Ce qui a pour effet d’annihiler la crainte de la maladresse ou l’incapacité d’y arriver. Son activité permet alors d’apprécier la nature des choses comme elles se présentent. Belles ou laides, agréable ou pas, cette dualité s’estompe pour laisser la place à un équilibre dynamique d’unité et de communion avec soi et la vie. Le Mandala nous amène à exprimer notre potentiel intérieur sans générer de lutte, ni d’être dans la volonté d’accomplir quelque chose. Il en ressort ainsi ce qu’il y a de bon et de digne dans le moment présent. Chaque mandala devient alors une occasion unique et privilégiée de nous ouvrir davantage à nous-même et à l’Univers !…

De par sa forme et ses limites clairement définies, le Mandala nous offre un espace naturellement ouvert et accueillant; au sein duquel, nous pouvons pleinement nous abandonner et laisser libre cours à notre créativité naturelle et spontanée. Libéré de tout jugement et de toute pression extérieure, nous pouvons alors découvrir notre propre potentiel; et explorer en toute quiétude et enthousiasme, les différentes facettes de notre psyché personnelle. Dans ce jeu de projection et de miroir, le Mandala nous apprend à accueillir ce qui est là, et à l’apprécier à sa juste valeur. C’est dans cette alternance projection / contemplation que le Mandala prend tout son sens et nous livre son enseignement. Contempler son mandala, c’est oser faire face à ce qui se passe en soi et que l’on vient de projeter. C’est oser regarder sans jugement, l’expérience de création et d’unité que nous venons d’accomplir. Ce moment de grande intimité et de communion intérieure, est une bonne occasion de se narcissiser dans le bon sens du terme. C’est à dire de reconnaitre l’authenticité de son talent personnel et sa véritable valeur. C’est une occasion de développer une relation de plus en plus intime et bienveillante envers soi, et de guérir des blessures comme celles du manque de confiance et d’estime de soi. En cela, le Mandala est un support privilégié pour apprendre à poser un regard d’amour sur la création que nous sommes !…

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *