Le Mandala, source d’éveil intérieur

Comme toutes les formes d’art, le Mandala a la faculté de nous connecter à nos émotions. Or l’émotion est essentielle à la compréhension de la spiritualité. Car il génère le ressenti intuitif. En tant qu’être humain, nous avons besoin de l’émotion pour nous sentir vivant à l’intérieur de nous. Mais aussi pour nous connecter avec la partie spirituelle de notre être. Tout comme les corps physique et mental sont intimement liés, les corps émotionnel et spirituel le sont aussi entre eux. Cependant l’art du Mandala a quelque chose de plus qui le différencie de toutes les autres formes d’art, et qui peut nous amener encore bien plus loin sur ce chemin d’éveil intérieur. Ce quelque chose vient tout simplement du fait que le Mandala utilise la même matrice qui est à l’origine de toute forme de création sur Terre (y compris nous-même !). A savoir le cercle qui symbolise la sphère. Cette simple analogie fait toute la différence et permet au Mandala d’être un art unique en son genre, propice à l’éveil intérieur.

 

 

De par sa forme circulaire, le Mandala permet de renouer avec ses émotions dans un cadre à la fois sécurisant, maternant et pacifiant. Il a de ce fait, la capacité de réguler de nombreuses tensions internes pour instaurer un état d’être plus apaisé et détendu. L’activité du Mandala renvoie à un travail de création, issu d’un état d’esprit paisible et éveillé; où l’action de créer et de contempler n’est pas dissociée. Ce qui a pour effet d’annihiler la crainte de la maladresse, ou de l’incapacité à atteindre son objectif; et de permettre d’apprécier la nature des choses, telles qu’elles sont, en les exprimant simplement sans générer de lutte, ni d’être dans la volonté d’accomplir quelque chose. Il en ressort ainsi ce qu’il y a de bon et de digne, au moment présent; et offre l’occasion de se détendre et de s’ouvrir à l’Univers.

 

 

L’activité du Mandala pousse aussi l’artiste à transcender les limitations que lui impose l’ego. Jusqu’à rejoindre une dimension où toutes les parties de son être peuvent s’harmoniser et s’exprimer pleinement. A partir de là, l’artiste ne fait plus qu’Un avec son être et la Création. Il est en osmose avec ce flux créateur qui anime et sous-tend toutes formes de vie sur Terre. Il devient un canal complètement disponible et ouvert à travers lequel la Création peut s’écouler librement. Cette expérience extatique éveille l’artiste à sa véritable nature, qui est pure conscience complètement inter-connectée à l’Univers dans sa totalité. Il fait alors l’expérience de n’être plus qu’Un avec la Création. Il prend conscience qu’il est un microcosme à part entière, qui s’inscrit dans le macrocosme de l’Univers; et qu’ils sont tous les deux régis par les mêmes lois !…

 

 

C’est en ce sens que l’art du Mandala est source d’éveil intérieur. Car il a cette capacité à rassembler les aspects morcelés et dispersés de notre être, et nous ramène à ce centre, à l’essence même de notre véritable nature et de la vie, qui est pure conscience. L’activité du Mandala nous révèle que chacun de nous est une unité à part entière avec une dimension physique et visible : le corps, et une dimension spirituelle et non visible : l’âme / esprit. Cette unité a pour nom : « individualité« , c’est à dire « dualité indivisible« . Le corps et l’âme sont indissociables de l’être humain. Tant qu’il n’a pas pris conscience de son unité, seul l’ego peut lui faire croire le contraire !…

 

Vous avez aimé cet article ?… Alors likez et partagez-le !

Laisser un commentaire