Quand est-ce que la Géométrie devient « Sacrée » ?

Cette question arrive souvent lorsque l’on aborde le thème de la Géométrie Sacrée. Cela montre à quel point, notre conscience s’est enfermée progressivement dans la matérialité, et perdue le lien avec la dimension sacrée de la Vie. Comment une discipline aussi rationnelle et logique que la géométrie peut elle à un moment donné, être considérée comme « sacrée » ?!…Par quel miracle, une figure géométrique aussi banale qu’un cercle ou un carré, peut prendre une telle dimension ?!… Notre cerveau gauche est en droit de se poser cette question en effet.

Pour commencer par quelque chose qui pour le coup est très rationnel, nous pourrions dire que la géométrie devient « sacrée » lorsque nous pouvons identifier la présence du Nombre d’Or. Nombre issu d’un rapport mathématique parfaitement identifié depuis longtemps. Ceci ne se discute plus. Mais ceci ne répond qu’en partie à cette question récurrente; et demeure encore bien insuffisant et quelque peu flou, pour que notre cerveau rationnel accepte pleinement cette réalité. Pour cela, nous devons modifier notre approche, en considérant le Nombre d’Or, non pas comme un « nombre », mais comme le résultat d’une « proportion » ! Ce qui est à la fois beaucoup plus juste et bien plus facile à comprendre.

En réalité, le Nombre d’Or n’est pas simplement un nombre décimal. Il est surtout et avant tout, l’indice que nous sommes en présence d’une « proportion universelle » que l’on retrouve à tous les niveaux de la Création, y compris chez l’être humain !… Si nous considérons Phi, uniquement comme un nombre, nous l’appréhenderons uniquement avec le lobe rationnel de notre cerveau. Qui par essence, est limité et ne fonctionne que dans un cadre limité et clairement défini. Ce qui ne l’empêche pas de réaliser de grandes choses, c’est entendu.
Lorsque nous considérons Phi comme l’expression d’une proportion universelle, à ce moment-là, nous permettons à nos 2 cerveaux, de fonctionner ensembles ! Car qui dit « proportions », dit « relations entre 2 objets clairement définis ». Du temps de Platon et d’Euclide, Phi était justement considéré comme une proportion. Ce n’est que récemment (en 1931) que l’appellation « Nombre d’Or » lui fût attribué. Rationalisant ainsi notre approche, avec le risque de nous éloigner de son essence. Cependant, affirmer que la Géométrie Sacrée prend une dimension sacrée, par la seule présence d’une proportion ou d’un nombre tel que Phi, serait encore une fois, nous éloigner de cette essence.

 

La Géométrie devient « sacrée » à partir du moment où elle nous permet de prendre conscience du caractère sacré de la Vie. Où elle nous enseigne les lois universelles qui régissent l’Univers et la Création; que ce soit dans l’infiniment grand, ou bien dans l’infiniment petit. La Géométrie devient « Sacrée » lorsque nous découvrons le lien qui nous unit avec toutes les autres formes de vie sur Terre, et bien au-delà. La Géométrie devient « Sacrée » lorsque nous comprenons qu’elle est le langage du Vivant, et « l’alphabet dont Dieu se sert pour écrire l’Univers » comme le disait si bien Galilée (mathématicien italien du XVIè siècle). C’est en ce sens que Phi n’est en fait que l’indicateur que nous sommes bel et bien en présence de quelque chose qui est en accord et en harmonie avec les lois de l’Univers.

 

On pourrait même dire que Phi est le code d’accès qui ouvre la porte des arcanes de la Création. Sans ce code, nous restons enfermés dans notre ignorance, et prisonniers de nos perceptions matérialistes. Phi est à la fois le passeur et la passerelle entre la dimension profane et la dimension sacrée de la Vie. Comme le fil d’Ariane, il est capable de nous conduire dans les coulisses de l’Univers sans risque de nous perdre. Jusqu’à ce que nous aillons intégrer cette ultime réalité que l’être humain est un microcosme à part entière, pleinement intégré dans le macrocosme de l’Univers. Et qu’ils sont tous les deux, régis par les mêmes lois universelles. Certes Phi est mathématiquement identifiable. Mais la Géométrie Sacrée est irrationnellement définissable ! Cela signifie que la Géométrie Sacrée ne peut être comprise par notre seul intellect. Elle nécessite notre part active pour être véritablement assimilée et intégrée. Lorsque nous dessinons une forme sacrée aussi simple et anodine soit elle, il se passe alors quelque chose de spécial en nous. Quelque chose qui remonte à notre conscience. Quelque chose qui fait que nous savons en vérité. Ce n’est qu’à ce moment-là, que le savoir devient alors connaissance, et que la Géométrie devient « Sacrée » !…

Cet article vous a apporté quelque chose ? Alors permettez à d’autres d’en bénéficier en partageant cet article !

Coeurdialement

2 réflexions sur “ Quand est-ce que la Géométrie devient « Sacrée » ? ”

  • 19 juin 2020 à 10 h 08 min
    Permalink

    Un grand merci pour toutes ces explications données avec tant de clarté et de simplicité.

    Réponse
  • 22 juin 2020 à 16 h 45 min
    Permalink

    Exact. Comme je fais de la recherche en neurobiologie; je me suis posé plusieurs questions quels rapports entre les maladies neuro-dégénératives; les EMI (Expérience de Mort Imminentes); la réincarnation ou la résurrection. C’est la géométrie la première piste; le rythme; la deuxième et pour la troisième, je suis sur les traces….

    Réponse

Laisser un commentaire