Mandala ou Yantra ?

Mandala ou Yantra ?

C’est une question qui revient souvent lorsque l’on découvre l’existence des Yantras, et que l’on est familier avec l’art du Mandala. De par leur origine, ils sont très proches. Mais le graphisme du Yantra avec ses 4 « portes » le différencie du Mandala, dont les limites s’arrête au cercle. On pourrait dire que le Yantra est l’octave supérieur du Mandala. Car le Yantra inclut le Mandala. Le Yantra est un Mandala avec une extension (appelée « porte ») positionnée dans les 4 directions cardinales.

De par sa forme circulaire et l’organisation symétrique et concentrique de ses formes par rapport au centre, le Mandala permet de vivre une expérience créative dans un cadre unifiant et centré. Sur un plan plus thérapeutique, le Mandala sert de catalyseur et de régulateur qui va restaurer notre équilibre intérieur si celui-ci est perturbé; ou le renforcer, si cet équilibre existe déjà. Tout ceci reflète les bienfaits du Cercle qui est la forme géométrique la plus inclusive qui soit.

Le Yantra amène quelque chose de plus par rapport au Mandala : le Carré. Forme dont les caractéristiques sont diamétralement opposées à celles du Cercle, comme le montre l’image ci-dessus. Autant le Cercle est en rapport avec le Tout, le Cosmos et le conceptuel. Autant le Carré est en rapport avec la Matière, la Terre et le concret. On pourrait dire que le Cercle représente une idée, un concept ou une graine. Alors que le Carré représente la terre dans laquelle on va pouvoir planter cette graine. Comme vous l’avez compris, le Yantra est beaucoup plus « incarnant » que le Mandala.

Dessiner dans un cercle permet de se familiariser avec le principe Féminin originel et l’ordre naturel des choses. N’oublions pas que nous avons tous commencé notre vie par être une petite sphère !! Du plus petit (l’atome) au plus grand (la galaxie), l’Univers est régit dans sa totalité par le Cercle et son centre.

Dessiner dans un carré permet de se familiariser avec le principe Masculin originel qui a la capacité de rendre concret les aspirations du Féminin. Tant que l’on est dans le Cercle, on est en gestation, en régulation et en ré-harmonisation perpétuelle avec l’Essence de toute vie (symbolisée par le centre = la Source de tout ce qui Est). Quand on passe au carré, on entre dans une phase de concrétisation, d’enfantement et d’enracinement dans la Matière. D’où la présence de ces 4 « portes » qui servent de point d’appui et d’ancrage sur la Terre et le monde matériel, de ce qui est contenu dans le Cercle. A l’image de notre âme qui demeure dans le non-manifesté et l’invisible, et qui a besoin d’un corps physique pour faire l’expérience du visible, du tangible et de cette réalité terrestre.

Dessiner un Yantra est donc une expérience beaucoup plus aboutie que celle du Mandala. Car elle permet de passer du Cercle au Carré, du concept au concret, de l’enfantement à la mise au monde… C’est faire l’expérience du processus originel et universel de la Création dans sa totalité. A l’image de la métamorphose de la chenille; le Yantra est ce Mandala/cocon qui nous prépare à devenir un papillon.

Si vous souhaitez vous lancer dans la réalisation d’un yantra, cliquez ici.

Vous avez aimé cet article ? Merci de liker et de le partager !

Le Trésor Caché des Croix Ancestrales

Le Trésor Caché des Croix Ancestrales

Après avoir étudié la géométrie sacrée des croix celtique et occitane, j’ai eu envie d’aller plus loin dans l’étude d’autres croix ancestrales. Au fur et à mesure de cette exploration, j’ai découvert un univers fascinant, d’une grande variété et d’une richesse insoupçonnée. J’ai également pris conscience qu’elles contiennent en elles un savoir originel, que nos Anciens ont clairement identifié, et qu’il m’a été donné de retrouver en ces temps de profondes mutations. Grâce à ces travaux, j’ai pu retrouver les proportions justes de chacune de ces croix, et découvrir de ce fait, les vertus vibratoires de ces formes fortement structurantes et incarnantes.

Une Géométrie Sacrée à la portée de tous :

Lorsqu’on découvre la géométrie sacrée, on est souvent confronté à un hermétisme dû à la complexité des formes. Avec les croix, leur caractère dépouillé permet d’accéder directement aux principes fondamentaux qui régissent la géométrie sacrée, et de les assimiler plus facilement.

 

 

Après avoir étudié plus de 90 croix différentes, j’ai pu ainsi identifier 3 familles bien distinctes, qui reposent sur une compréhension toujours plus profonde des Lois de l’Univers.
1 – Les croix dites « naturelles » et profanes qui reposent sur une géométrie pleine de bon sens, sans l’usage du Nombre d’Or.
2 – Les croix dont la géométrie repose sur une simple quadrature et sur le Nombre d’Or.
3 – Les croix dont la géométrie repose sur une forme étoilée à 8 branches inégales. Forme qui sert également à l’élaboration d’un certain nombre de rosaces médiévales.

 

 

Chacune de ces familles offre une progression toute naturelle pour jouer avec les formes, et se familiariser plus aisément avec les principes qui régissent la géométrie, qu’elle soit profane ou sacrée. Chacune de ces croix est une leçon à part entière. Elles permettent ainsi d’acquérir facilement les bases de la Géométrie Sacrée; et d’expérimenter les multiples bienfaits que génèrent naturellement toutes formes sacrées. Ce qui est de nature à nous réconcilier avec la géométrie, souvent mal vécue durant notre scolarité !…

 

La Croix pour incarner sa Lumière :

Par essence, la Croix exprime la projection de l’Origine/Source/Lumière dans les 4 directions cardinales. Ce qui va ensuite permettre à la Création de se manifester et se déployer pleinement. La géométrie de la Croix représente donc les premiers mouvements de l’Esprit dans la Matière. Sans elle, rien ne pourrait prendre forme ! La Croix nous ramène donc aux racines du processus originel de toute création.

 

 

Si nous prenons comme référentiel, le système énergétique à 7 chakras de la Tradition védique, nous découvrons que le chakra-racine (muladhara) est en affinité avec les formes géométriques élaborées sur la base de 4, comme le carré, le cube,… et la croix par voie de conséquence ! (Là, je parle de croix dont les branches sont égales).
La Croix nous ramène donc à ce centre de gravité à travers lequel les racines de notre Etre/Soi/âme peuvent se développer. Nous permettant ainsi d’avoir les pieds sur Terre, et d’incarner ce pourquoi nous sommes faits !…

 

 

Il est d’ailleurs étonnant de constater que la géométrie de cette croix si ordinaire (symbole de l’addition!) est le résultat d’une déclinaison de 7 carrés de plus en plus petits ! En d’autres termes, cette croix illustre parfaitement – et d’une façon si anodine – la descente de la Lumière dans la Matière, pour ensuite être projetée dans les 4 directions cardinales de notre réalité ici bas ! Joli clin Dieu n’est-ce-pas ?…

 

 

Dessiner ces croix n’est donc pas seulement un exercice de géométrie « douce » et d’assimilation des principes fondamentaux qui régissent la Géométrie Sacrée. C’est aussi une opportunité à vivre ce processus de descente de l’énergie/Lumière/Amour à travers soi et au plus profond de soi (chakra-racine). Afin qu’elle soit projetée dans les 4 directions de notre univers intérieur – et donc extérieur !

Dessiner ces croix permet d’intégrer ce processus d’éveil intérieur, de vivifier les racines énergético-spirituelles de notre Etre/Soi/âme, de fortifier notre relation avec la Terre-Mère, et de nous ouvrir les portes pour mieux incarner nos aspirations les plus profondes !…

 

Il fût un Temps où la Géométrie Sacrée n’était réservée qu’à une élite ou à des initiés. Aujourd’hui, elle devient accessible à tous, comme le montre la géométrie de ces croix ancestrales. Car le moment est venu de nous reconnecter à notre Essence/Soi/âme (et la géométrie sacrée facilite cela). Pour que nous puissions répondre plus efficacement aux multiples défis qui nous font face, et transformer ainsi notre réalité actuelle !… Il n’est donc pas étonnant qu’un savoir aussi ancien et originel que celui de ces croix ancestrales refasse surface maintenant. Car nous avons un grand besoin de retrouver en nous le chemin vers la Lumière, et de l’incarner pleinement.

Il ne vous reste plus qu’à expérimenter chacune de ces formes cardinales pour assimiler ce savoir intemporel,
et découvrir une nouvelle dimension de vous-m’aime !

Cet article vous a plus ? Alors Likez et partagez-le !

12 Croix Ancestrales à Dessiner