A la découverte d’une rosace gothique

Visiblement le temps est venu pour moi de me consacrer à la géométrie sacrée des rosaces médiévales. C’est un sujet que j’avais déjà abordé au début de ma quête dans les années 90, mais pas de façon aussi aboutie que maintenant. On peut dire que c’est un retour aux sources en quelques sorte.

Pour me mettre dans le bain, j’ai sélectionné sur le Net, quelques rosaces pour « débutants » comme celle-ci dont j’ignore d’ailleurs sa provenance. Par la sobriété de ses lignes et son apparente accessibilité, je me suis dit que je ne tarderai pas à identifier toute la géométrie de cette rosace. Mais après quelques heures de tracés infructueux, j’ai dû me rendre à l’évidence. Mon arrogance mentale était bel et bien en train de passer à la moulinette, face à la multitude d’hypothèses que se présentaient à moi ! Le chemin s’annonçait donc long et laborieux…

Je suis passé alors en mode « explorateur » avec humilité et abnégation. Chaque séance tournait à la leçon. Avec la curieuse sensation de savoir, au fur et à mesure que j’apprenais ! Parfois, j’étais sûr d’être sur la bonne piste. Pour découvrir par la suite, que mes tracés avec la règle et le compas n’étaient pas aussi valides que je l’espérais, lorsque je les confrontais à l’épreuve de vérité. Celle du logiciel graphique que j’utilise depuis toujours : Adobe Illustrator. J’avais l’impression d’être pris à mon insu, dans un labyrinthe en forme de course aux trésors. A chaque impasse, je vivais l’échec en même temps que je recevais un indice qui me donnait l’envie de continuer.

Jusqu’à ce que petit à petit, jour après jour, les hypothèses s’effondraient les unes après les autres, pour enfin laisser émerger LA solution. Car il ne s’agissait pas pour moi d’identifier uniquement les contours de cette rosace. Il s’agissait surtout, de comprendre le raisonnement qui mène au résultat final. Ce n’était donc pas qu’une affaire de traits et de cercles. C’était de découvrir ce qui a amené son auteur, à choisir telle voie plutôt qu’une autre. Et c’est là que j’ai le plus appris. Et c’est là que j’ai compris que tous ces échecs ne l’étaient pas. Ils étaient en fait, des leçons nécessaires pour en arriver là. (Gratitude)

Alors nous pourrions débattre pour savoir si le tracé que j’ai trouvé, est en conformité avec celui de la rosace. J’ai bien sûr utilisé tous les moyens techniques dont je dispose pour qu’il le soit. Mais comme je ne suis pas l’auteur de cette rosace, je ne peux donc le garantir à 100%.

Pour vous permettre de vous faire votre propre opinion à ce sujet, j’ai donc décidé de partager ce tracé en le mettant en libre accès. Une façon pour moi de tester ce tracé à travers votre propre expérience. Tout en participant à l’éveil des consciences qui est en cours.

Je vous souhaite donc de vivre une belle expérience intérieure à travers ce tracé.
Puisse-t-elle fleurir votre coeur et enchanter votre âme.
Coeurdialement
Amarudi

Pour télécharger le tracé complet de cette rosace, cliquez ici.

5 réflexions sur “ A la découverte d’une rosace gothique ”

  • 26 novembre 2020 à 19 h 56 min
    Permalink

    Quel merveilleux travail vous avez fait !! Il y a du génie là dessous 👍😇 et de l’inspiration divine c’est sûr 🙏 J’ai lu votre récit comme un enfant à qui l’on raconte une histoire passionnante. Un grand merci de nous partager ces heures de labeur et de grâce. Coeurdialement aussi.

    Réponse
  • 26 novembre 2020 à 20 h 23 min
    Permalink

    Magnifique illustration de la perfection….mon coeur et mon corps vibrent à une telle intensité….merci merci merci 🙏🔥🙏

    Réponse
  • 27 novembre 2020 à 0 h 51 min
    Permalink

    Incroyable ! très prenant telle une énigme, une pelote de laine que l’on dénoue avec plaisir pour enfin voir le bout ;
    merci pour ces explications merveilleuses et votre talent toujours présent.
    merci infiniment…

    Réponse
  • 27 novembre 2020 à 16 h 18 min
    Permalink

    Splendide 🙏 pour le tuto vais essayer de la dessiner

    Réponse
  • 30 novembre 2020 à 10 h 03 min
    Permalink

    Oups que de travail de recherche et de réflexion merciii pour ce beau cadeau

    Réponse

Laisser un commentaire